Polonium: un faisceau alpha mieux défini

En 1929 et 1930, F et I Joliot Curie entreprennent d’extraire le polonium du radium qui est disponible (ampoules de retour des hôpitaux).
L’avantage du Polonium étant qu’il produit essentiellement des rayons alphas et d’énergie un peu plus élevée (5.4MeV) que le radium.

1934 découverte de la Radioactivité "artificielle": produire des radioéléments non disponibles dans la nature sur terre

Grace aux alphas de cette source de polonium intense, ils observent en 1933 que, en bombardant l’aluminium, des neutrons sont émis. Lors d’une expérience de vérification un an plus tard, Frederic Joliot observe de plus que cette émission persiste alors que la source de polonium a été retirée.

C'est donc qu'un élément radioactif a été produit, qu'ils parviennent à extraire chimiquement pendant les quelques minutes de "temps de vie" de cette substance radioactive. C’est du phosphore. C’est la première observation de production d’une substance radioactive. (la transmutation d'un élément chimique en un autre avait déja été observée, mais pas vers un élément radioactif).

C'est notamment grâce à la source intense de polonium que cette observation a été possible.
Ce qui souligne l’intérêt de disposer, grâce aux accélérateurs,de faisceaux de particules d'intensité et d'énergie plus élevées que celles des sources radioactives.
Il va ainsi devenir possible de disposer d'atomes radioactifs d'éléments chimiques variés qui vont permettre de suivre les échanges au sein les organismes vivants, et d'explorer les caractéristiques de tous les noyaux.

geigertronistes
Image du film disponible sur internet: les cyclotronistes du collège (vers 2:55 ')

 


A ce sujet, voir cette introduction sur

les premiers accélérateurs

Le principe de base de l'accélération est la répulsion ou l'attraction des charges
condensaccelerateur